1, 2, 3, partis !

20070408 - 08 - Sydney - Martin Place
Sydney - Town Hall

C'est une chose que de quitter la France pour l'Australie, et de fait, laisser derrière soi tous ses amis de Paris, de la Réunion ou d'ailleurs. C'en est une autre que de voir partir quasiment tous mes anciens colocataires d'Ultimo (laquelle s'est terminee depuis fevrier 2007).

En vivant dans cet appart, j'ai pu faire la connaissance de personnes tres interessantes avec qui j'ai partage des moments innenarrables.

Byong, le locataire principal etait un etudiant coreen de 29 ans qui etait d'une jovialite remarquable. Toujours pret animer les soirees de weekend et sans oublier de faire participer toute la maisonnee. S'il fallait ne citer que quelques points positifs, je dirais qu'il faisait preuve d'une tres bonne gestion des gens, sachant s'adapter a leur caractere et les meler aux autres. Il avait donc aussi un tres bon sens du discernement. Je veux dire par la qu'il savait faire la part des choses entre le besoin de faire la fetes, de gerer ses etudes, d'organiser des sorties entre colocs et surtout de denouer les conflits.

Comme vous surement, j'avais un peu regarde la serie americaine "Friends". On y voit la vie quotidienne de six personnes dans leur trentenaine vivant dans deux appartements voisins. En m'embarquant dans une colocation, je savais pertinemment que l'on serait loin de la fiction. Cela etant, je pouvais rentrer a l'appartement et reellement penser que j'etais ici c'est chez moi – exception faite qu'on etait sept a partager les lieux ^^:

Au cours de l'annee 2006, de nombreuses personnes sont passees chez nous. Il s'agissait toujours d'etrangers (comme moi donc), le plus souvent etudiants, et chacun faisait des efforts pour echanger ses connaissances, donner un coup de main ou simplement vivre en communaute. J'en veux pour preuve les nombreux cliches pris lors d'evenements varies comme les anniversaires ou le jour de l'an. Ceux qui ont pu voir les photos sur Flickr comprendront de quoi je parle.

De retour en 2007, notre colocation s'est terminee en fevrier, lorsque le proprietaire a decide de vendre son bien. Puis, ceux sont quelques bons anciens colocataires qui sont partis les uns apres les autres dans les semaines qui ont suivi : Aaron, etudiant chinois, Byong, etudiant coreen et ex-locataire principal, Nami voyageuse et travailleuse (partie en janvier) et plus recemment Marta etudiante espagnole.

Dans mon cas, quand je suis entre dans cette coloc, je m'attendais a y rester quelques mois, mais pas un an ! Et encore moins a etre pratiquement le dernier restant dans le pays :o Enfin bon, meme si presque tout le monde est parti (meme ma cousine Sabrina est partie en Thailande au debut du mois), je garde le contact avec quelques autres "survivants" (ahahah) et surtout avec les nouvelles connaissances faites parmi la population australienne (car je cotoyais principalement des etudiants etrangers aupavant).

technorati tags , , ,

3 Responses to “1, 2, 3, partis !”

  1. Cab' says:

    a doit te faire bizarre effectivement. a risque de te faire aussi une grosse impression quand il te faudra rentrer en France en plus… c’est prvu pour bientt ?

  2. Kayhadrin says:

    Effectivement, un retour en France signifierait un depart de plus – le mien en l’occurence.

    D’ailleurs, est-il plus facile de partir que de rester. Hum grande question ^^;

    Pour en revenir a ta question, l’idee de rentrer a deja fait son apparition mais n’est pas encore arrivee a me mettre dans un avion pour Paris.

    Je compte donc passer encore un an ici.

  3. Cab' says:

    Bonne nouvelle pour toi et pour nous :-) on va encore avoir des nouvelles fraiches d’australie :-))))))