Melody – Tempo – Harmony

Porco Rosso (Kurenai no Buta), realise par Hayao Miyazaki en 1992

Fevrier approche et je n'ai pas pris le temps de poster quoi que ce soit depuis des semaines. Il y a des fois comme ca ou l'envie d'ecrire prend son conge (conge bonifie, RTT, tout a la fois). On se demande alors quoi mettre a la place, peut etre de ceci, de cela, mais on s'apercoit vite qu'il s'agit de complaintes inegales qui ne meritent pas d'aller stresser d'autres personnes.

Quand soudain vient un commentaire d'un passant qui nous souhaite bon courage, ce qui fait évidemment plaisir. On se retrouve alors a parcourir les pages du dit visiteur et ainsi, sautant de blog en blog, la curiosité aidant, je tombe sur un post fort interessant dedie a la musique. Apres avoir decrit sa conception des origines de la musique, Marie Christine nous demande de partager nos gouts musicaux.

C'est normalement avec une question comme celle-ci que je m'attendais a lire un rapide detournement du debat sous forme de campagnes "anti-ci", "j'aime pô ca", le "..." c'est de la m.... Heureusement pour moi, et pour elle, je me suis trompe agreablement. Les participations sont tres interessantes et je vous recommande de lire le commentaire #41 de Julie qui s'est rendu digne d'un post a lui tout seul.

Elle decrit sa conception de la musique et de la facon d'initier les plus jeunes a cette art indispensable. Il est question de la difference entre l'instrumentiste et le musicien, de l'eveil musical en comparaison a l'enseignement delivre au conservatoire. Meme si je n'ai pas ete au conservatoire, je partage cet avis car il se fait l'echo des travers du systeme educatif en general qui perdurent depuis des annees.

J'entends par la que l'ecole se resume a charger les cerveaux de "bonnes" choses, mais qu'il est rarement question de susciter l'interet des eleves autrement que par l'aspect examinatoire qui cloture chaque fin de cycle scolaire. A contre pied de ce systeme, l'enseignement musical, tel que le fait Julie, est semblable a une formation donnee tres en avance en vue d'accoucher de personnes eveillees musicalement, et voire plus si c'etait a prouver. Il me parait donc necessaire d'encourager ce genre de comportement, de mettre en avant les passionnes (et communicatifs) aux bureaux des ecoles, et non des techniciens du verbe, des comptables du savoir, des mathematiciens de la ritournelle.

En pratique, il ne s'agit pas de remplacer tout un regiment de professeurs par des nouveaux, mais plutot de leur rappeler ce pourquoi ils sont la : enseigner, transmettre, armer des carrieres pour la sortie finale, et, meme si ce n'etais pas leur finalite en debutant le metier, eveiller la curiosite dans leur domaine au lieu de l'eteindre.

Bien entendu, c'est un voeu pieu que j'avance la. ^^; D'une part, il serait ironiquement plus efficace d'expliquer cela aux eleves pour les preparer a la rigidite du systeme. D'autre part, il ne faut pas negliger les gouts de chacun autant qu'il parait impossible que tout le monde aime toutes les disciplines a part egale.

De mon cote, pour en revenir a la musique, je continue d'apprendre Il Porco Rosso de Joe Hisaishi, musique tiree du film Porco Rosso. C'est jazzy a souhait, plutôt facile a improviser, mais ca ne le sera vraiment que lorsque j'aurais fini par le maitriser dans sa version originale, cela va sans dire :)

Bon, voila, a defaut d'inspiration ces temps-ci, j'espere vous faire mediter un peu plus sur ce que vous mettez dans vos tympans, ou entre vos deux oreilles. Et comme dit la chanson :

Melody Tempo Harmony :D

Pensez a rendre visite aux veritables auteurs des posts cites precedemment, ils meritent le detour, et c'est pour ca que je me suis permis de le rapporter ici.

* Pour rappel, mes annees ne sont que au nombre de vingt-quatre alors allez-y doucement si votre commentaire commence par "De mon temps..."

technorati tags , , , , , , ,

2 Responses to “Melody – Tempo – Harmony”

  1. Julie says:

    Bonsoir Kayhadrin.

    Merci pour ton passage chez moi, et au vu de l’article ci dessus, je t’assures que je ne vois aucun inconvnient ce que tu aies rutilis le mien. D’autant qu’il ne s’agit en rien d’une copie: tu le cites en rfrence (et je suis trs flatte du commentaire logieux que tu en fais, merci beaucoup!), mais ce que tu dis t’appartient et si je peux contribuer enrichir ta rflexion, c’est tant mieux, c’tait exactement l’objet de mon texte.

    Plus gnralement, j’ai parcouru un peu ton blog, et je vais le mettre illico dans mes favoris. Tu cris trs bien, et toi comme moi faisons partie de ces bloggeurs que les articles longs n’effraient pas: j’ai pris beaucoup de plaisir lire tes textes.

    Enfin, pour dtail, nous avons apparemment le mme ge ;)

    A trs bientot, ici ou chez moi ;)

    Julie.

  2. Kayhadrin says:

    Merci Julie,

    Merci encore pour avoir redige ce commentaire en premier lieu. L’article de Marie-Christine et ton commentaire m’ont donne l’envie d’ecrire un peu plus, et c’est assez rare pour devoir le signaler.

    Regards,

    Kayhadrin